Bienvenue sur le site de la FSF, engagée et solidaire

Stratégie fiscale 2022 et mesures d’impulsion du Conseil d’État

Suite à l’acceptation par le peuple de la RIE III, qui rentrera en vigueur au premier janvier 2019, le Conseil d’Etat présentait ce mercredi 6 juin un certain nombre de mesures qui rentreront en vigueur ces prochaines années.

Deux d’entre-elles concernent particulièrement les employé-e-s de l’Etat, répondant à des revendications de très longue date des associations professionnelles et des syndicats :

  • le congé paternité verra sa durée prolongée jusqu’à 20 jours d’ici 2022.
  • la garantie d’un salaire minimum de 52’000 francs annuels, soit 4000 francs bruts payés treize fois, pour toutes les collaboratrices et tous les collaborateurs de l’Etat.

La FSF se réjouit de ces mesures, présentes pour partie dans le programme de législature du Conseil d’Etat, qui favoriseront l’attractivité de l’Etat comme employeur et qui permettent une amélioration concrète dans la vie des salarié-e-s. En outre, plusieurs mesures ciblées sont prévues, notamment une enveloppe de 10 millions prévue pour la transition numérique dans les écoles.

Les associations de la FSF resteront bien entendu attentives à la manière dont ces mesures se déploieront sur le terrain, avec le souci permanent de pouvoir proposer aux citoyennes et citoyens de notre canton un service public de qualité.

Lien vers le communiqué de presse du Conseil d’Etat (BIC)

Les commentaires sont fermés.