Coronavirus / COVID-19

Informations concernant l’Administration Cantonale Vaudoise (ACV)

Version au 12 mai 2020:

Message du Conseil d’Etat concernant le plan de Continuité de l’Etat de Vaud (disponible en cliquant sur ce lien)

Droit du travail et Coronavirus:

Des questions de droit du travail peuvent se poser dans la situation actuelle d’épidémie de coronavirus. Les informations ci-dessous concernent les collaborateurs de l’Etat de Vaud et des institutions du secteur parapublic vaudois. Elles seront mises à jour au fur et à mesure des nouvelles informations.

L’essentiel de ces questions peuvent trouver des réponses sur le site officiel de l’Etat de Vaud, (disponible en cliqant sur ce lien)

En préambule, il faut rappeler qu’il n’existe pas de droit de retrait en Suisse. Il n’est donc pas possible de ne pas aller travailler de sa propre décision, notamment en cas d’inquiétude pour soi ou sa famille. Toutefois, si votre médecin doit constater que vous êtes une personne à risque et qu’il ne serait médicalement pas acceptable de continuer à travailler sur votre poste de travail ou dans votre classe,  votre praticien peut constater votre inaptitude au travail par un certificat médical à transmettre à votre employeur. Ce dernier pourrait vous proposer un poste adapté.

Attention, certains corps de métiers sont désormais en état de « réquisition », avec des contraintes horaires et des modifications de l’organisation du temps de travail spécifique.

Que se passe-t-il si:

Votre service est fermé sur ordre des autorités ? Votre salaire sera payé sans comptabilisation de votre absence comme maladie.

Les autorités sanitaires ou scolaires vous obligent à rester à la maison en quarantaine sans symptôme ? Votre salaire sera payé sans comptabilisation de votre absence comme maladie.

Vos propres enfants sont malades ou en quarantaine ? Votre salaire sera payé (congé pour enfant malade / proche-aidant). (5 jours par enfant et par an).

La crèche/l’école de votre enfant a été fermée par les autorités ? Votre salaire sera payé, en vertu de l’obligation d’entretien, sans comptabilisation de votre absence comme maladie. (3 jours pour permettre de trouver une solution.)

Vous êtes malade ? Votre absence est considérée comme une absence maladie payée. De manière temporaire pour l’Etat de Vaud, un certificat médical est demandé après deux semaines d’arrêt maladie (au lieu de 3 jours).

Vous avez prévu de voyager à l’étranger ? A ce jour, il n’est pas interdit de voyager, à l’exception des zones à risque, notamment l’ensemble de l’Italie. Vous devez également respecter les consignes à la Confédération en la matière, sur le site du DFAE. Attention, si vous vous rendez délibérément dans une zone à risque, votre employeur serait en droit de vous reprocher d’avoir pris des risques inconsidérés et de renoncer ensuite à payer votre salaire.

Y.F – D.J

Communiqués concernant le personnel de l’Etat (repris du BIC)

13.03.2020 – 15h45

Le Conseil d’État prend des mesures urgentes de protection de la population (cliquez sur le lien pour accéder aux informations officielles):

La Suisse et le canton de Vaud font face à une situation sanitaire exceptionnelle. Il est désormais impératif de renforcer les mesures permettant d’endiguer au plus vite la propagation de la maladie et de protéger les plus vulnérables. Le gouvernement vaudois a donc activé le plan ORCA et pris un train de mesures urgentes, valables dès maintenant et jusqu’au 30 avril : passage à l’enseignement à distance pour tous les lieux de formation du canton, service d’accueil scolaire de 7h00 – 18h30 et maintien de la prestation d’accueil de jour des enfants, interdiction des manifestations de plus de 50 personnes, et fermeture des lieux de divertissement. En parallèle, un soutien sera mis en œuvre via le Fonds du chômage pour aider les entreprises impactées.

12.03 11h55 (BIC)

Coronavirus: mesures pour le personnel de l’administration cantonale et pour assurer la continuité des services de l’Etat

Pour préparer l’administration cantonale à faire face à l’épidémie de Coronavirus, le Conseil d’Etat généralise le télétravail pour les personnes ayant la possibilité d’effectuer leurs tâches à distance. Il fera également preuve de souplesse pour les personnes devant rester à la maison par souci de prévention ou devant garder un enfant. Les certificats de maladie ne seront également plus demandés jusqu’à dix jours d’absence. Le gouvernement met également en place un plan de continuité de l’activité indispensable des services de l’Etat en cas d’absentéisme important. www.vd.ch/coronavirus-rh

Covid-19

Lausanne, le 19 mars 2020 :

Notre fédération prend la mesure, comme toute la population de notre canton, de l’ampleur de la situation liée à la propagation exponentielle du Coronavirus. Aux premiers trains de mesures sans précédent, telles que la fermeture des écoles et la réquisition du personnel soignant, de sécurité et de l’enseignement se sont ajoutées les mesures de fermetures des lieux publics non indispensables. Partout où cela était nécessaire, les employé·e·s de la fonction publique ont répondu présent·e·s pour faire face à cette situation inédite.

48h après l’entrée en vigueur des mesures visant à ce que la majeure partie de la population reste à domicile, force est de constater que celles-ci sont encore insuffisamment respectées, faisant peser un risque insupportable sur le système de santé qu’il faut absolument préserver. Le corollaire de cela est un nombre encore trop important d’enfants dans les crèches et dans les structures d’accueil scolaire mis en service dès lundi dans tout le canton, mettant de nombreuses employées et de nombreux employés dans des situations à risque. 

L’énorme effort fourni par nos soignant.e.s et par toutes celles et ceux qui assurent la sécurité, la surveillance des enfants et la logistique indispensable ainsi que par l’ensemble des citoyennes et citoyens respectant les mesures de contrainte sera vain si les entreprises encore ouvertes ne prennent pas la pleine mesure de l’urgence. Les profits sont aujourd’hui secondaires, et les annonces de recrutement qui fleurissent ici où là prouvent que certain·e·s ne réagiront que contraint·e·s et forcé·e·s.

Notre fédération appelle donc, sans délai, à la fermeture de tous les services et entreprises non indispensables et au confinement de la population. Seule une décision de cette nature permettra de ralentir au mieux l’explosion du nombre de cas et de limiter les risques pour celles et ceux qui n’ont pas le choix de s’y exposer. 

Soyons donc solidaires les un.e.s des autres. Il en va de la sécurité de chacun.e dans notre canton !

Oui à une treizième rente AVS!

Ces dernières années, de nombreux coûts incompressibles ont vu leur charge s’envoler pour les ménages, comme l’assurance maladie par exemple. Dans le même temps, la part prise par l’AVS dans le « mix » retraite tend à devenir toujours plus importante. Une 13ème rente est un moyen de soutenir les retraités et de faire face à l’augmentation des coûts de la vie! Signez et faites signer l’initiative en cliquant sur le lien suivant.

Divest-Vaud

La FSF soutient Divest – Vaud et invite ses membres à signer l’appel à respecter les accords de Paris dans la stratégie d’investissement de la CPEV. Vous trouverez ci-dessous le communiqué paru ce jour.