Assemblée des délégués extraordinaire de la CPEV

Le jeudi 26 avril s’est tenue au CHUV une assemblée extraordinaire des délégués des assurés de la Caisse de Pensions de l’Etat de Vaud. Comme évoqué régulièrement depuis l’annonce faite en février de la présentation d’un nouveau plan par la CPEV prévoyant le report jusqu’en 2023 des mesures prévues à l’origine pour 2019, la présentation de ce plan aux délégués constituait l’ultime étape avant l’envoi de celui-ci à l’AsSO.

A l’issue d’une présentation par le Président du Conseil d’Administration de la CPEV, les délégués ont débattu du bien-fondé des mesures proposées et ont considéré l’évolution de la problématique du financement de la CPEV et des éléments pris en compte dans le calcul de celui-ci. Les délégués ont adopté à l’unanimité le plan tel que proposé par le Conseil d’Administration, mais ont néanmoins souhaité émettre une réserve importante, par ailleurs partagée par le Conseil: il est indispensable que les partenaires sociaux se retrouvent de manière anticipée (avant 2021) autour de la table des négociations pour évoquer la problématique du financement de la Caisse.

Si les délégués déplorent l’automatisme du mécanisme consistant à allonger la durée de cotisation de deux ans si la situation financière de la CPEV le demande à ce moment-là, ils constatent néanmoins que la prise en compte des résultats de 2017 a permis un calcul plus optimiste des prévisions à long terme sur la santé de la Caisse. L’étape suivante de cet exercice consiste maintenant à attendre le feu vert de l’AsSO pour la mise en oeuvre de ce nouveau plan.

Charge donc aux organisations du personnel et au Conseil d’Etat de reprendre les discussions.

 

Le point sur la CPEV – une solution en perspective!

Quelques minutes avant l’assemblée du personnel de la fonction publique prévue jeudi soir premier mars, le Conseil d’Administration de la CPEV rendait public un communiqué de presse accueilli avec soulagement par les employées et les employés de l’Etat de Vaud. Ce communiqué indiquait, en résumé, les trois éléments suivants:

  • Le Conseil d’Administration soumet à l’AsSO un nouveau plan de prévoyance déstiné à remplacer le plan 2019.
  • Ce nouveau plan prévoit le report des mesures prévues, à savoir l’augmentation de deux ans de l’âge de la retraite, au premier janvier 2023 tout en conservant pour les futurs retraités un taux de rente maximum de 60%. Dans l’intervalle, les conditions actuelles prévues par le plan 2013 s’appliquent.
  • Le Conseil d’Administration souhaite que les partenaires sociaux (Syndicats et Conseil d’Etat) mettent à profit le temps ainsi gagné pour négocier des solutions permettant d’éviter ces deux ans de plus.

Cette décision du Conseil d’Administration répond aux revendications de la FSF, formulées tout au long de la mobilisation construite depuis le mois de novembre. Elle répond également à la pétition déposée auprès du Conseil d’Administration de la CPEV début février. C’est donc une belle victoire qui se dessine pour la fonction publique vaudoise, sous réserve de l’acceptation de ce plan par l’AsSO.

Les organisations syndicales publient donc le communiqué de presse suivant:

 

 

 

 

 

Assemblée du Personnel du 1er mars

A l’occasion de cette assemblée, les organisations syndicales présenteront les derniers développements sur la situation de la Caisse de Pensions de l’Etat de Vaud.

En particulier, elles présenteront les différents courriers échangés entre l’AS-SO, le Conseil d’Administration de la CPEV, et les options qui s’ouvrent désormais quant au plan de financement 2019 de la CPEV.

 

Remise de la pétition

Le bureau de la FSF a remis, par son président Jérôme Farine, la pétition lancée le 10 janvier 2018 nantie de 5685 signatures au représentant de la Caisse de Pensions de l’État de Vaud présent lors de la séance de négociations du 31 janvier 2018 avec la DCERH.

Bravo à toutes et à tous pour votre engagement dans la récolte de signatures! D’autres nouvelles vous parviendront prochainement sur la suite des évènements!