Etude comparative des salaires entre Public et Parapublic Vaudois – Secteur santé

Le bureau d’information et de la communication du canton de Vaud communique sur deux études comparatives menées successivement visant les salaires des secteurs publics et parapublics de la santé dans notre canton. La tenue d’assises sur le sujet ne peut que concourir à combler, vers le haut, les écarts salariaux de la branche.

Deux études ont été menées successivement pour comparer les conditions salariales des secteurs sanitaires parapublic et public vaudois. La première a comparé les salaires carrières théoriques de 29 fonctions, alors que la seconde a porté sur la comparaison des salaires réellement versés pour ces mêmes fonctions. Ces deux études parviennent à la même conclusion, à savoir que, d’une manière générale, les salaires sont plus élevés dans le secteur public. La Commission paritaire professionnelle du secteur sanitaire parapublic vaudois et le Département de la santé et de l’action sociale (DSAS) ont pris acte des résultats de ces études et ont décidé de mettre prochainement sur pied des assises.

Source: lien vers le document original – BIC VD

L’Etat de Vaud présente ses comptes 2017:

Le Conseil d’Etat présente ce jeudi 19 avril ses comptes 2017. Comme de coutume depuis quelques années, ceux-ci sont excédentaires, à hauteur de 147 millions pour l’année écoulée, et montrent la poursuite d’une gestion rigoureuse des finances de l’Etat. A ces excédents de recette s’ajoutent des montants provisionnés en vue de l’application de la RIE III vaudoise. Vous trouverez le commentaire du Bureau d’Information et de la Communication (BIC) sur le lien ci-après:

https://www.bicweb.vd.ch/frame.aspx?pPage=/communique.aspx?pObjectID=652904

Si ce commentaire mentionne une augmentation des charges salariales, entre autres pour l’enseignement, rappelons que dans le cas de ce service, les augmentations d’ETP sont directement liées à l’évolution démographique et ne sont donc que le reflet de l’augmentation régulière du nombre d’élèves dans les classes. Notre fédération appelle de ses voeux une application de ce principe d’adaptation à l’évolution démographique aux autres services de l’Etat, pour permettre à toutes les citoyennes et tous les citoyens de notre canton de continuer de disposer d’un service public de qualité.